Quelle différence entre une stalagmite et une stalactite ?

2013-juil-09-choranche-Serge-Caillault.jpg

Nous avons déjà tous entendu parler au moins une fois dans notre vie des stalactites et des stalagmites. Elles font partie du monde souterrain des grottes et sont très souvent confondues. Quelle est la différence entre une stalagmite et une stalactite ? Pourquoi y a-t-il des stalactites et des stalagmites dans les grottes ? Comment se forment-elles ? Nous allons répondre à toutes ces questions dans cet article.

Qu’est-ce qu’une stalactite ?

 

Une stalactite est une concrétion de calcite tombante, qui se forme aux plafonds des grottes et souterrains, par la chute lente et continue d’eaux calcaires. Goutte par goutte, les sels contenus dans l’eau cristallisent au contact de l’air et se déposent. Les stalactites se forment à des vitesses très variables (de quelques centimètres par an à moins d'un millimètre par millénaire), selon la teneur de l'eau en sels dissous, le débit de l'eau, la vitesse de dégazage du CO2 ou d'évaporation.

Les grottes offrent bien d’autres découvertes avec des formations appelées « décorations », et peuvent prendre la forme de stalactites fistuleuses, de draperies ou de perles des cavernes :

- Les stalactites fistuleuses sont très fines, tubulaires, pouvant atteindre 3 mètres de long et constituées de cristaux de calcaire. Vous pourrez admirer ce phénomène dans la Grotte de Choranche

- Les draperies ressemblent à des voiles extrêmement fins et translucides pouvant atteindre plusieurs mètres de longueur. Elles sont très courantes sur les parois inclinées des cavités. Dans certains cas, elles sont colorées.

- Les perles des cavernes sont dues aux mouvements tourbillonnaires d'une eau sursaturée en carbonate qui recouvre un débris solide (grain de sable, fragment d'os, etc) de fines couches de calcite. L'action polissante de l'eau donne une concrétion sphérique dont la taille peut atteindre quelques centimètres de diamètre. Les perles des cavernes sont généralement regroupées en nids situés à la base des cascades ou à l'aplomb de chute de gouttelettes.

 

Selon la grotte que vous visitez, vous pourrez admirer une grande variété de stalactites, comme à la Grotte de Choranche, la Grotte de Clamouse, la Grotte de la Balme, la Grotte de Thaïs et bien d’autres.

 

Stalagmite et stalactite

 

Qu’est-ce qu’une stalagmite ?

 

Une stalagmite se forme par un empilement de différentes couches sur le sol des grottes et des souterrains, elle est constituée par le calcaire encore dissous dans les gouttes d'eau qui tombent lentement sur le sol et par « l'effet splash » de celle-ci.

Elles représentent une histoire : la couche la plus basse est la plus vieille, la plus haute est la plus jeune.

Selon la forme de la voûte et la direction des courants d'air circulant dans les galeries, les stalagmites peuvent présenter des formes variées.

Elles se placent toutes au-dessous des stalactites, qu'elles finissent par rejoindre. Quand les deux structures se touchent, on obtient une colonne de diamètre plus ou moins impressionnant.

Les stalagmites se forment dans de nombreuses grottes, notamment dans la Grotte de Saint-Marcel, la Grotte d'Osselle ou même la Grotte de Choranche.

 

Pourquoi y a-t-il des stalactites et des stalagmites dans les grottes ? Comment se forment-elles ?

 

Lorsque l’eau traverse le sol, elle se charge en gaz carbonique et devient acide. Grâce à cette acidité, elle va dissoudre le calcaire. Lorsque la goutte d’eau ressort à l’air libre elle commence à dégazer (moins de gaz donc moins acide) alors une partie du calcaire va se reconstituer sous forme d’un petit anneau de calcite qui se fixe à la paroi. Au fil des gouttes, les anneaux de calcites vont constituer un petit conduit. Il va finir par se boucher et c’est à partir de ce moment que l’eau va sortir par les parois de ce conduit et la stalactite va grossir !

Comme il reste toujours un petit peu de calcaire, quand la goutte d’eau tombe de la stalactite et s’écrase au sol, ce calcaire va constituer des petits monticules de calcite et constituer une stalagmite. C’est la raison pour laquelle il y a des stalagmites et stalactites dans nos grottes.

 

Stalagmite et stalactite

 

Mémo techniques

 

Voici une petite astuce pour ne plus confondre les stalactites et les stalagmites : les stalacTites Tombent et les stalagMites Montent. Grâce à cette méthode vous n’aurez plus aucun doute !

 

Infos pratiques :

 

Vous pourrez admirer ce phénomène dans la Grotte de Choranche (à Choranche en Isère) et à la Grotte de Thaïs (à Saint-Nazaire-en-Royans en Drôme).

 

Grotte de Choranche

Informations supplémentaires ; Horaires et tarifs ; Réservation

Grotte de Thaïs

Informations supplémentaires ; Horaires et tarifs ; Réservation

 

Et également, dans bien d’autres grottes à travers toute la France comme : La grotte de Lacave (dans le Lot), La grotte de Clamouse (dans l’Hérault), La grotte de Saint-Marcel (en Ardèche), La grotte d’Osselle (dans le Jura), Le gouffre de Padirac (dans le Lot), Aven Armand (en Lozère), Grottes de Bétharram (Pyrénées-Atlantiques et des Hautes-Pyrénées), Grottes des Demoiselles (Hérault), Grotte de Lombrives (Ariège),...

 

Stalagmite et stalactite

Rechercher un article